Petite escapade à Gorée

Samedi, nous avons fait notre première sortie tous ensemble. Nous sommes allés visiter l’île de Gorée. La journée avait super bien commencé, jusqu’à ce que nous devions faire la « file » pour embarquer sur le traversier. Le seul problème : au Sénégal, les files ça n’existe pas! Tout le monde se pousse, se marche dessus, ça crie de partout. C’est tout simplement ridicule! Le groupe se fait séparer en deux et nous devons attendre une heure de plus avant de pouvoir prendre le traversier. Après quelques mines basses, nous finissons par tous arriver en même temps sur l’île. Nous avons instantanément le souffle coupé. Le paysage est tout simplement magnifique.

Un guide nous fait voyager dans le temps en nous racontant les histoires que renferment l’île. Nous serpentons dans les petits sentiers, rencontrant au passage de nombreux sourires et plusieurs petites oeuvres dissimulées dans la végétation. Nous sommes comme dans un magasin de jouets : nous ne savons plus où donner de la tête tellement il y’a de couleurs et d’objets à regarder.

Nous faisons le tour de l’île avant d’aller manger. Au menu : poulet grillé, yassa poulet ou mafe (personnellement, si vous avez à visiter le Sénégal, je vous conseille le mafe!) C’est tellement bon et en accompagnement on nous sert du jus de bouye et de bissap.

Après le déjeuner, nous partons finalement visiter la maison des esclaves, la dernière restante sur l’île. Je ne vous raconterai pas les histoires qu’ils ont partagé avec nous, ce n’est pas de ce qu’il y a de plus joyeux, je vous laisse imaginer. Certains ont versé des larmes, d’autres ont préféré garder le silence et quelques uns ont réussi à prendre des photos. C’était à la fois émouvant et enrichissant.

Ce fût ensuite la fin de cette magnifique journée. Nous en ressortons tous grandis, la tête remplie de souvenirs.

Bérénice L’Hérault-Petitclerc